Interview d'Eva - Consultante qualité chez BoondManager


#1

eva

Eva, jeune maman de 33 ans, est consultante qualité chez BoondManager. Elle s’active dans l’association Blackbox Music Studio (école de musique et locaux de répétitions Insta - FB) en tant que couteau-suisse : graphiste, rédactrice, comptable, secrétaire…

Tu peux retrouver Eva sur Facebook et LinkedIn, ou sur le site de BoondManager.

Peux-tu nous présenter ton métier ?

Consultante qualité QA/Test plus simplement je suis testeuse pour un progiciel full-web (ERP), garante de la qualité globale et du bon fonctionnement des fonctionnalités ; je m’assure de l’homogénéité du rendu final pour le plus grand plaisir de l’utilisateur.

Le 100% télétravail était-il un critère de choix d’entreprise ?

Pas du tout, je voyais le télétravail comme indiqué pour les auto-entrepreneurs ou commerciaux itinérants par exemple. Ne rentrant pas dans ce cadre là, je n’imaginais pas ça pour moi.

Qu’est ce qui t’as donné envie de postuler pour un emploi en télétravail ?

Je cherchais un job suite à mon congé maternité, un ami (ancien collègue de travail) a fait une publication facebook avec une offre d’emploi…Il m’a dit que le job était parfait pour moi ! J’avais fait une semaine de télétravail dans une ancienne entreprise et c’était plus lié à des facilités logicielles mais quand j’ai découvert le modèle de BoondManager j’ai été tout de suite séduite !

Peux-tu nous raconter tes débuts en télétravail ?

Quand j’ai commencé à télétravailler, j’allaitais encore mon fils ; entre deux appels, je pouvais mettre en route mon tire-lait et continuer de travailler normalement. C’était tellement parfait pour moi ! Niveau matériel, j’ai commencé sur mon propre imac vieillissant mais depuis mon entreprise a mis en place un pack avec 2 écrans et un macbook pro donc confort maximum. Côté humain, j’ai tout de suite créer des liens avec mes collègues et finalement je me suis sentie bien plus proche d’eux que dans les entreprises classiques où j’ai travaillé avant. La distance est contre-balancée par de nombreux échanges (professionnels ou pas) et surtout BoondManager organise 3 séminaires par an pour se retrouver, cela aide à créer des liens forts.
N’ayant pas de bureau dédié (prix du m2 sur la côte d’azur oblige), aujourd’hui je ne travaille plus de chez moi, pour plus de praticité et afin d’avoir un lieu réservé à mon travail, je suis dans l’école de musique de mon compagnon (blackbox music studio évoqué plus haut). Cela a des avantages et des inconvénients mais je suis devenue une télétravailleuse en marge :wink:

À quoi ressemble ta journée type ?

Ouvrir les applications indispensables pour la communication avec l’équipe et les différents services, dire bonjour :slight_smile: oui on ne se voit pas forcément mais on est polis ! Ensuite je déroule des plans de test et ajoute les tickets de bugs détectés pendant les tests. Pause déjeuner qui se conclue par un rendez-vous journalier avec l’équipe pour définir ce sur quoi on travaille et si il y a des blocages que l’on peut lever en équipe. Je teste ensuite certains bugs “résolus” pour valider les corrections. La journée se poursuit en tests. On se dit au revoir et à demain.

As-tu parfois peur que ton employeur pense que tu ne travailles pas assez ?

Le modèle de BoondManager est basé sur la confiance et la bienveillance donc je n’y pense pas. Pour être honnête comme dans tous les emplois, il y a des jours moins productifs que d’autres… Il faut alors redoubler d’efforts, de motivation et d’énergie pour rattraper le temps perdu. J’ai l’esprit d’équipe/d’entreprise donc je ne veux pas ralentir l’élan du groupe et j’essaye le plus possible d’être un moteur pour celui-ci.

Quels sont les outils dont tu ne peux te passer ?

Slack / Jira / Google Drive-Sheets-Docs / Trello

Quelle est pour toi la plus grande difficulté à bosser en télétravail et comment la surmontes-tu ?

La plus grande difficulté, selon moi, est la sensation de solitude. Je la surmonte assez facilement, car l’entreprise étant entièrement en télétravail, nous avons tous l’habitude de nous appeler facilement. Nous avons aussi des activités de groupe par exemple méditation deux fois par semaine le matin ou goûter occasionnel sur skribbl.io (dessiner c’est gagné en ligne) et surtout la réunion journalière, qui permet de savoir un peu ce que tout le monde fait et donc de maintenir une dynamique d’équipe. Je travaille depuis un lieu public, ce qui me permet de faire des pauses café, comme dans une entreprise classique, avec des gens pour des conversations animées !

Penses-tu que le télétravail puisse convenir à tout le monde ?

Je ne pense pas que tout le monde se sente bien en télétravail. Dans la vie, certains ont besoin de travailler dehors, d’être en contact avec la clientèle,… Ici c’est pareil, nous ne sommes pas tous fait pour travailler à la maison. J’ai une vie familiale, une vie associative donc une vie sociale riche…certains peuvent peut-être se renfermer sur eux-mêmes, ne plus sortir de chez eux,… C’est une dérive possible qui me paraît extrêmement néfaste.

Quel est pour toi LE bénéfice du télétravail dont tu ne pourrais te passer ?

Le confort de sa propre sélection musicale :slight_smile:

Pour entretenir ou démentir le cliché, quelle est ta tenue habituelle pour travailler ?

Jean, basket, sweat, casque micro

Quelle est ta réponse quand on te demande si tu arrives vraiment à bosser ?

Non ce n’est pas un emploi fictif et oui je travaille !

Quelle ressource conseillerais-tu pour en apprendre plus sur le télétravail ?

Le blog de BoondManager

Merci beaucoup pour tes réponses :slightly_smiling_face:

Tu peux retrouver Eva sur Facebook et LinkedIn, ou sur le site de BoondManager.

Pour découvrir d’autres interviews, tu peux t’abonner à EnPantoufles sur Twitter et Facebook ou rejoindre la communauté :wink:


Et si on commençait par se présenter ?